Fédération des Associations & Centres LGBTI+ - Lesbiennes, Gays, Bi, Transgenres, Intersexe - en France
Thèmes associés : Revue de presse LGBTI+. Communiqués de presse de la Fédération LGBTI+, Newsletter de la Fédération LGBTI+.


|
Agenda |
Fédération LGBTI+, Fédération des Associations & Centres LGBTI+ en France  Actualités LGBTI+  L'équipe Obama met la lutte contre l'homophobie au cur de sa diplomatie

L'équipe Obama met la lutte contre l'homophobie au cur de sa diplomatie

Mercredi 07 décembre 2011 à 00h00
Catégories : Monde, Revue de presse

Coup sur coup, Hillary Clinton a annoncé aux Nations-unies la création d'un fonds pour lutter contre les discriminations sexuelles dans le monde, et le président se dit «très inquiet» de l'homophobie dans le monde.
 
 Leur engagement marquera l'histoire de la lutte contre l'homophobie d'une pierre blanche: coup sur coup, le président des Etats-Unis et sa secrétaire d'Etat, Hillary Clinton (photo) aux Nations-Unies, ont marqué très explicitement leur désir de lutter contre les discriminations des LGBT dans le monde.
 
 
Barack Obama «très inquiet»
Sans aller toutefois jusqu'à menacer de couper l'aide internationale aux pays qui s'en rendraient coupables, Barack Obama a appelé hier «tous les organismes engagés à l'étranger à s'assurer que la diplomatie américaine et l'aide (financière internationale) promeuvent et protègent les droits des homosexuels, des bisexuels et des transsexuels», dans une note interne diffusée depuis Washington. La note appelle aussi le département d'Etat et celui de la Sécurité intérieure à traiter correctement les demandeurs d'asile ou réfugiés homosexuels persécutés dans leurs pays.
 
«Je suis très inquiet des violences visant les lesbiennes, les homosexuels, les bisexuels et les transsexuels dans le monde», a-t-il souligné, alors que les Etats-Unis font fréquemment part de leur inquiétude à l'endroit de projets de loi réprimant l'homosexualité, notamment en Russie (lire article) et en Afrique (la semaine dernière, les Etats-Unis se sont déclarés inquiets d'un projet de loi nigérian interdisant les manifestations publiques amoureuses entre personnes du même sexe, et Obama avait tonné contre un projet de loi homophobe en Ouganda, lire article).
 
Hillary Clinton aux Nations-Unies
Barack Obama ne va cependant pas aussi loin que le Premier ministre britannique David Cameron, qui a menacé fin octobre d'exclure des programmes britanniques d'aide les pays «qui ne respectent pas les droits de l'homme", évoquant notamment «le traitement réservé aux homosexuels» (lire article).
 
Le même jour, sa secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, a annoncé à Genève la création d'un Fonds mondial pour l'égalité, destiné à «soutenir le travail des organisations de la société civile» engagées dans la lutte pour l'égalité des individus sans distinction de leur orientation sexuelle, dans un discours qualifié d'«historique» par des blogueurs américains.
 
 
3 millions de dollars contre l'homophobie
Ce fonds, qui sera doté de plus de 3 millions de dollars (2,2 millions d'euros), permettra aux organisations de mieux défendre les intérêts des LGBT. «C'est une violation des droits de l'homme quand des gens sont battus ou tués en raison de leur orientation sexuelle, ou parce qu'ils ne se conforment pas aux normes culturelles imposant ce à quoi les hommes et les femmes doivent ressembler ou comment ils doivent se comporter», a insisté Mme Clinton.
 
«Etre gay n'est pas une invention des pays occidentaux. C'est une réalité de l'humanité. Et protéger les droits de l'homme de tous les gens, gays et hétérosexuels, n'est pas le seul fait des gouvernements occidentaux», a insisté Mme Clinton, citant notamment l'Afrique du Sud, la Colombie et le Népal.


Fédération LGBTI+
Fédération des Associations &
Centres Lesbiens, Gays, Bi,
Transgenres et Intersexes en France
Siège Social
c/o Equinoxe
5 Place Carnot
54000 Nancy - Contact
Plan du site | Mentions légales | © Fédération LGBTI+ 2020
agence web