Fédération des Associations & Centres LGBTI+ - Lesbiennes, Gays, Bi, Transgenres, Intersexe - en France
Thèmes associés : Homophobie ? Agression. Italie.


|
Agenda |
Fédération LGBTI+, Fédération des Associations & Centres LGBTI+ en France  Actualités LGBTI+  Italie: passé à tabac pour avoir défendu un couple gay

Italie: passé à tabac pour avoir défendu un couple gay

Jeudi 05 avril 2012 à 17h30
Catégories : Europe, Revue de presse

Un retraité a été violemment agressé après avoir défendu un couple gay pris à partie dans un parc de Rome. L'affaire relance le débat politique sur une loi qui pénaliserait enfin l'homophobie.
 
C'est une agression particulièrement violente dont a été victime un homme de 62 ans à Rome. Une affaire qui a eu lieu le 26 mars dernier, mais qui n'a été rendue publique que cette semaine dans la presse italienne. Le retraité est venu en aide à un couple gay agressé par plusieurs jeunes à Villa Pamphili, un des principaux parcs de la capitale, situé dans l'ouest de la ville.
 
Parc de la Villa Pamphili, à Rome
 
Agression homophobe
Les deux amoureux échangent des gestes tendres quand ils sont pris à partie par des jeunes, âgés de 16 à 18 ans, armés de bâtons et de barres de fer. Un peu plus loin, un groupe d'amis assiste à la scène et décide de s'interposer. L'un d'entre eux menace de les prendre en photo et d'aller les dénoncer à la police.
 
Les agresseurs s'en vont, mais reviennent une heure plus tard en plus grand nombre. Parmi le groupe venu en aide aux jeunes gays, un retraité ne parvient pas à fuir à temps et se retrouve isolé. Il est alors passé à tabac par une dizaine de personnes au total.
 
Quarante points de suture
Transporté rapidement à l'hôpital, l'homme se retrouve avec un poignet cassé et quarante points de suture à la tête. Il décide alors de porter plainte, mais sans préciser le caractère homophobe de l'agression de départ, même si de toute manière, aucune loi spécifique ne punit l'homophobie en Italie.
 
S'il n'y fait pas allusion, a-t-il expliqué, c'est pour respecter la volonté du couple gay: «Après la première agression, nous avons conseillé aux deux victimes de porter plainte. Mais ils ont refusé car ils avaient peur. L'un d'eux était un immigré sans papiers, et l'autre un Italien en situation de précarité qui redoutait des conséquences sur son travail.»
 
Débat politique relancé
Depuis, le débat sur une loi contre l'homophobie, porté par la députée romaine Paola Concia, est relancé: «Cette agression montre bien que la violence homophobe ne touche pas seulement les gays, lesbiennes et trans, mais aussi tous les citoyens qui s'opposent à la culture de la haine. Notre pays a besoin d'anticorps contre l'intolérance. il faut une loi contre l'homophobie et la transphobie», a justifié Paola Concia.
 
Quelques jours plus tôt, un quadragénaire a été agressé et dépouillé dans le même parc de Rome par plusieurs jeunes. La police privilégie donc la piste d'un groupe qui s'en prendrait précisément à des homosexuels. En effet, à partir d'une certaine heure, certains recoins du parc de Villa Pamphili sont connus pour devenir des lieux de rencontres entre hommes.
 
Source : Têtu


Fédération LGBTI+
Fédération des Associations &
Centres Lesbiens, Gays, Bi,
Transgenres et Intersexes en France
Siège Social
c/o Equinoxe
5 Place Carnot
54000 Nancy - Contact
Plan du site | Mentions légales | © Fédération LGBTI+ 2019
agence web