Fédération des Associations & Centres LGBTI+ - Lesbiennes, Gays, Bi, Transgenres, Intersexe - en France
Thèmes associés : Revue de presse LGBTI+ donc communiqués de presse de la Fédération LGBTI+. Newsletter de la Fédération LGBTI+.


|
Agenda |
Fédération LGBTI+, Fédération des Associations & Centres LGBTI+ en France  Actualités LGBTI+  Dix-huit députés UMP s'offusquent: «Le mariage homosexuel: c'est non!»

Dix-huit députés UMP s'offusquent: «Le mariage homosexuel: c'est non!»

Mardi 22 novembre 2011 à 00h00
Catégories : France, Revue de presse

 Ces élus UMP ont hier jugé «inadmissible» l'initiative des six secrétaires nationaux du parti présidentiel en faveur du mariage homosexuel
Mardi, six secrétaires nationaux de l'UMP signaient une tribune dans L'Express.fr pour que le mariage homosexuel figure au programme de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2012 (lire article). Dans un communiqué intitulé «Le mariage homosexuel: c'est non!», 18 députés UMP, dont 17 membres de la Droite populaire, rappellent que les six secrétaires nationaux de l'UMP en question «n'engagent qu'eux-mêmes».
  
«Alors que la majorité présidentielle a rejeté une proposition de loi socialiste sur le mariage homosexuel en juin dernier, que des responsables de l'UMP se positionnent à l'encontre de leur majorité est inadmissible», ajoutent les signataires, parmi lesquels figurent Jacques Remiller, Christian Vanneste, Richard Mallié, Jacques Myard et Brigitte Barèges.
 
«Une provocation catégorielle»
Seul un d'entre eux, Alfred Almont (Martinique), n'est pas membre de la Droite populaire. «Ce n'est pas parce que le Front national et le PS veulent s'attirer les bonnes grâces d'un électorat que la droite doit renoncer à son idée de la famille. D'autant plus que nous savons bien qu'après le mariage, l'adoption sera la prochaine revendication», ajoutent-ils. «Contrairement à ce que laisse entendre la tribune» des responsables UMP, «la question du mariage des personnes de même sexe n'est absolument pas un sujet consensuel» mais «une provocation catégorielle qu'il n'y a pas lieu de satisfaire».
 
La proposition des six secrétaires nationaux de l'UMP «est parfaitement respectable, elle est dans le débat. C'est un sujet qui sera abordé dans la campagne présidentielle», a pour sa part réagi le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, tout en soulignant qu'il ne faisait «pas du tout l'unanimité» au sein du parti majoritaire.


Fédération LGBTI+
Fédération des Associations &
Centres Lesbiens, Gays, Bi,
Transgenres et Intersexes en France
Siège Social
c/o Equinoxe
5 Place Carnot
54000 Nancy - Contact
Plan du site | Mentions légales | © Fédération LGBTI+ 2020
agence web