Fédération des Associations & Centres LGBT - Lesbiennes, Gays, Bi et Trans en France
Thèmes associés : Campagne de prévention du VIH, Interdiction des affiches par certains maires ou Homophobie.


|
Agenda |
Fédération LGBT, Fédération des Associations & Centres LGBT en France  Actualités LGBT  Pour certains maires et élus LR, le SIDA n'a sans doute pas encore assez tué !

Pour certains maires et élus LR, le SIDA n'a sans doute pas encore assez tué !

Mercredi 23 novembre 2016 à 12h28
Catégories : Communiqués, Fédération LGBT, France, Revue de presse

Il aura fallu plus de 10 ans pour avoir une campagne explicite, efficace, ciblant la contamination des personnes gays et HSH, avec le soutien du ministère de la sante. L’agence Santé Publique France, a pourtant failli, il y a quelques semaines, ne pas en obtenir la validation.
 
Des hésitations...
 
Une forte mobilisation avait réussi à faire pression sur la ministre de la santé, allant à l’encontre des conseils de renoncement de son cabinet. Elle émanait tant des associations de lutte contre le SIDA, que du mouvement LGBT.
 
Marisol Touraine avait finalement su passer outre les tiédeurs et les oppositions. Les gays et HSH (hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes) restent en effet les plus touchés par le VIH, avec les migrants et les personnes transgenres. Nous réclamions depuis des années des campagnes grand public, explicites, car nous savons que c’est le meilleur moyen de toucher ceux et celles qui se contaminent encore trop, par ignorance, ou à cause des LGBT-phobies qui les fragilisent.
 
Publier des affiches claires, qui ne peuvent “choquer” que des puritains, des hypocrites et des homophobes, c’est simplement un acte de santé publique, c’est le bon sens de s’adresser aux communautés les plus touchées !
 
Une campagne homophobe contre la santé publique !
 
C’est par homophobie pure et simple que La Manif Pour Tous ou Sens Commun réclament le retrait de cette campagne, et s’ingénient à la faire interdire avec l’appui d’élus LR, dont certains comme Christophe Béchu, maire d’Angers, ou Bruno Beschizza, maire d’Aulnay-sous-Bois, commencent à faire retirer les affiches de prévention ! Ces élus, représentants d’une droite conservatrice, moraliste et traditionnaliste, prennent la lourde responsabilité de préférer la démagogie politicienne à la santé publique ! La députée LR Isabelle Le Callennec, membre du mouvement « Les femmes avec Fillon » est à leurs côtés...
 
Ces élus LR invoquent, par démagogie, la protection des enfants. Mais ont-ils pensé, ne serait-ce qu’un jour, que leurs enfants ou petits enfants pourraient demain faire partie de ceux dont ils dénoncent aujourd’hui l’orientation sexuelle ? En menant de telles campagnes homophobes, ces élus fragilisent encore plus toutes les personnes qui hésitent à se faire dépister. Ont-ils pensé que le niveau de prise de risques risque d’augmenter à cause du mal-être induit par de telles campagnes de rejet ?
 
Ne pas céder aux homophobes, défendre la santé publique !
 
Face à une minorité d’agités, la grande majorité des citoyens français soutient avec bon sens cette campagne de prévention.
 
La Fédération LGBT demande donc le maintien intégral, dans toutes les villes, de cette campagne de prévention du VIH, et soutient la décision de la ministre de la santé de poursuivre en justice les arrêtés des élus qui tentent de s’opposer à cette initiative, indispensable à la santé publique.
 
Contacts presse :
- Dominique GANAYE, vice-président en charge de la santé & et de la prévention, +33 6 70 70 93 17
- Antonin LE MEE, porte-parole, +33 6 88 76 82 01
- contact@federation-lgbt.org


Fédération LGBT
Fédération des Associations
& Centres Lesbiens, Gays,
Bi et Trans en France
+ LGBT Angers - Siège Social
22, rue du Maine
49100 Angers - Contact
+ LGBT Saintes - Administratif & Financier
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
Plan du site | Mentions légales | © Fédération LGBT 2017
agence web